Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

40 ANS DE BUTEURS A MARSEILLE OU LES SOUVENIRS D'UN PASSIONNE DE L'OM (PARTIE II)*

* Pour tous ceux qui ont l'OM au coeur

 

La légende commence dans les années soixante-dix.

L'OM est alors au sommet du foot français avec la première dream team de son histoire moderne qui brillera sur tous les terrains de l'hexagone.

En ce temps là, l'OM a une attaque de feu composée de 2 joueurs d'exceptions, le yougoslave Josip Skoblar et le suédois Roger Magnusson.

Le débutant, Albert Emon, ne fait que des bouts de match mais apprend son métier à vitesse grand V grâce à ses équipiers de génie.

L'ailier scandinave est un dribbleur d'exception; sur son aile droite, le grand blond venu du froid va affoler les défenses du championnat de France en multipliant ses débordements héroïques et en éliminant les adversaires à chaque coup, grâce à ses dribbles diaboliques.

Le divin Roger avait le fameux don des plus grands joueurs, celui de se faire oublier pendant 88 minutes d'une rencontre de football et de se réveiller pendant 2 minutes seulement.

Ces quelques secondes qu'il jouait réellement étaient des moments extraordinaires pendant lesquels ses dribbles transportaient le public et tous les observateurs dans une autre galaxie, celle des magiciens du football.

Après, il ne lui restait plus qu'à délivrer des centres -toujours impeccables- à l'attention de son avant-centre.

Et en ce temps là, le numéro 9, c'était un certain Josip Skoblar.

Un vrai tueur des surfaces. Une espèce de buteur en série rare et exceptionnel. En 71, il inscrivit la bagatelle de 44 buts dans le championnat de France.

Record encore en cours. Jamais égalé.

Le grand Zlatan n'a qu'à bien se tenir et s'accrocher. Son illustre prédécesseur a mis la barre haut.

Très haut même.

Josip était le prototype du joueur implacable et d'une efficacité redoutable dans la surface de réparation.

D'une adresse diabolique, l'aigle dalmate allait fissurer à peu près tous les murs de l'hexagone pendant les années qu'il va rester à l'OM.

Par son placement, sa technique et son punch devant le but, le grand Josip va marquer de son sceau le coeur des marseillais, et pour longtemps. Comme le premier grand goléador de l'ère moderne de l'OM.

SKOBLAR

Tag(s) : #Sport

Partager cet article

Repost 0