Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 5 ans, rien a changé... C'est triste et désespérant!!!

L'autre soir, quelle ne fut pas ma surprise de voir Jacques Cheminade, invité d'un grand journal d'une chaine de TV info. Habitué à voir se succéder tour à tour Sarkozy, Hollande, Bayrou, Mélenchon et Le Pen dans une tournante infernale de toutes les émissions politiques traitant de la campagne présidentielle, c'est donc avec grand étonnement et avide curiosité que j'ai prêté l'oreille au discours d'un autre candidat à la présidence du pays. Je n'allais pas être déçu, non pas par les idées de ce Monsieur, en tout cas digne d'écoute et d'attention, mais bien par les questions du journaliste qui l'interrogeait.

 

En quelques minutes, le propos a dérivé rapidement à un interrogatoire en règle, frôlant quasiment le questionnement inquisiteur. C'est dommage, car c'était l'occasion pour moi comme je suppose pour beaucoup d'autres, de découvrir les idées de ce Monsieur dont les politologues ont apparemment du mal à classer. Tout ce qu'on a pu comprendre, c'est que Jacques Cheminade ne portait pas trop Barak Obama et son administration dans son cœur, les traitant même par lien internet interposé de régime nazi. Ce Monsieur méritait bien sûr plus de temps de parole pour répondre convenablement aux journalistes mais tout le monde le sait, le temps de parole de Jacques Cheminade n'est pas extensible et quelques minutes pour s'exprimer tous les 5 ans sont largement suffisantes pour lui ! 

Affligeant ! Au lieu de l'interroger sur son programme et ses idées pour la France, la question qui a pris la moitié de son temps fut une question sur... les USA!

 

Je me suis dit alors que la seconde partie de l'interview allait être nettement plus intéressante quand le journaliste lui a posé une question sur son programme économique. Le candidat a répondu en proposant une idée, apparemment originale, sur ses solutions pour essayer d'améliorer la situation économique. Je m'attendais à tout sauf à la remarque que fit alors le journaliste. Elle eut l'incroyable culot de lui répondre que si les autres candidats – sous-entendu les grands candidats- n'avaient pas eu avant cette idée-là, c'est que ce n'était probablement pas une si bonne idée que cela!

Circulez, il y a rien à voir ! Rideau sur un candidat qui visiblement n'a pas la confiance des journalistes ! Ou comment les médias de ce pays décident qui a le droit de penser, et qui n'a pas le droit! Quand je pense que 2 ou 3 jours plus tôt, répondant à une journaliste qui lui demandait quelle était sa solution pour éviter les les évènements tragiques de Montauban et de Toulouse, l'un de nos ténors politiques, candidat à la présidentielle aussi, a répondu qu'il n'y avait qu'à éliminer toutes les armes de notre pays... Je ne peux m'empêcher de sourire. Ou de pleurer, au choix.

 

Alors, on peut se poser la question de la raison de cette différence de traitement entre les candidats. Non seulement, les petits candidats n'ont que très peu la parole et fort peu de temps pour exprimer leurs idées et leurs opinions mais les journalistes ont un comportement incroyable voire négatif vis-a-vis d'eux. 

A quand une égalité parfaite de traitement entre tous les candidats d'une élection présidentielle, pour que tout le monde se fasse son opinion TOUT seul et sans "l'aide" des journalistes ?

 

4404674158_68d2b60310.jpg

 

 

 

 

5415032331_9f8c4404c8.jpg

 

Tag(s) : #politique

Partager cet article

Repost 0