Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La directive européenne dite “Seveso II” exige des états membres de l'U.E l'identification des sites susceptibles de conduire à des accidents majeurs. Cette directive a été transposée dans la législation française. L'élaboration de plans de préventions des risques et de plans d'urgence en cas d'accident majeur est une obligation pour le propriétaire du site. Sont concernés tous les usines ou centres de stockage contenant des produits chimiques ou inflammables à partir d'un certain seuil.

La société civile a de plus en plus de mal à accepter les accidents industriels.

Il n'y a qu'à se remémorer l'émotion considérable suscitée par l'accident d'AZF à Toulouse. En 2011, en France, faut-il avoir peur des sites classés ?

En France, des distances de sécurité génériques autour des sites ont été établies sur la base du retour d'expérience selon une approche déterministe. Cette approche devrait fixer les règles d'aménagement du territoire et d'urbanisation autour des sites.

Les premières habitations et les ERP devraient ainsi se situer à des distances telles que les risques pour les personnes et les établissements recevant du public en cas d'accident majeur soient très faibles, voire inexistants. Quelle est la situation réelle aujourd'hui autour des sites industriels ?

Historiquement, les sites industriels ont été installés dans des zones inhabitées, en tout cas loin des centres-villes. Mais les villes se sont développées, les habitations principales et les zones de vie s'installant progressivement en bordure de la plupart des sites industriels.

Les sites Seveso sont des sites où la sécurité est particulièrement renforcée. Toutefois, certains sites sont devenus dangereux pour les populations environnantes du fait de la croissance des villes. Mais il n'est pas trop tard pour prendre des mesures pouvant aller de l'amélioration de la sécurité des sites jusqu'à l'expropriation des maisons trop proches des sites.

Les pouvoirs publics ont un rôle essentiel à jouer dans le respect de la réglementation. C'est à ce prix là que l'impact sur la population civile d'un accident majeur du type explosion ou fuite importante d'un produit chimique toxique survenant sur un site classé sera dans tous les cas insignifiant.

Tout le monde en France a intérêt à garder sur son sol des sites industriels générateurs d'emplois. Il y a un fort risque de voir disparaitre progressivement les sites classés en France au profit de pays dont la réglementation est moins contraignante si rien n'est fait pour sécuriser davantage les zones situées à proximité.

Pollution1 Usine Guilleminot in Chantilly : former photographic plates and filmDestruction des usines du Creusot de la plaine des Riaux, Le Creusot,

Tag(s) : #Chimie

Partager cet article

Repost 0