Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ces temps de transition énergétique, l'Europe s'intéresse de plus en plus aux énergies renouvelables. Plus que le développement d'une ou de 2 énergies du futur, c'est plutôt à un mixe énergétique qu'il faut s'apprêter à découvrir et à utiliser dans les années qui viennent. D'ailleurs le bon exemple nous vient de l'industrie automobile qui loin de mettre tous ses œufs dans le même panier propose au contraire plusieurs modèles fonctionnant avec des énergies alternatives comme le tout électrique, les voitures hybrides ou les piles à combustible à hydrogène.


Sans que personne ne puisse dire avec certitude quand l'ère des énergies fossiles va se terminer, il semble que plus de la moitié des réserves mondiales en pétrole et en gaz ait été consommée. La situation de plus en plus précaire de l'environnement de notre planète liée à l'appauvrissement des réserves en énergies traditionnelles à base d'hydrocarbures laissent le champ libre au développement de ce qu'on appelle les énergies renouvelables dont l'impact environnemental est très faible. Sources d'énergie inépuisables et abondantes, les technologies permettant de produire de l'électricité à partir des ressources naturelles non fossiles s'améliorent de jour en jour. Bannissant les émissions en fortes quantités de gaz à effet de serre et de polluants toxiques pour la santé, les énergies renouvelables souffrent cependant actuellement de rendements de production encore faiblards, des coûts de fonctionnement importants ainsi que d'un manque cruel d'infrastructures adaptées aux consommateurs pour le moment.


L'énergie solaire qui permet grâce à l'installation de panneaux photovoltaïques de produire de l'électricité est la première des énergies renouvelables sur lesquelles les spécialistes comptent. Le développement de nouveaux matériaux permettant d'augmenter les performances et les rendements énergétiques est fortement espéré. La seconde énergie du futur est l'éolien onshore ou offshore. Utiliser la force des vents est en effet avantageux surtout dans les régions fortement venteuses. Les équipements de production souffrent actuellement de couts de maintenance très élevés. La troisième énergie prometteuse est la géothermie. Utiliser les quantités considérables de chaleur contenues dans les eaux chaudes souterraines est en effet séduisant. Restent à acquitter les coûts importants de forage, d'installation et de maintenance de circuits d'eau chaude à aller chercher souvent à des kilomètres de la surface où sont installées les habitations. L'exploitation de l'énergie des courants marins reste sûrement un atout pour un pays comme la France aux milliers de kilomètres de façade maritime et baignée par quasiment toutes les mers et les océans du globe. Reste à installer de nombreuses hydroliennes avec des coûts attendus de maintenance et d'entretien très importants compte tenu du milieu marin corrosif et inhospitalier. Pour terminer ce rapide tour d'horizon, il faut terminer par l'hydrogène produite par électrolyse de l'eau par du courant d'origine solaire. Par ce biais, l'hydrogène peut être stockée comme une énergie renouvelable et propre.

Partager cet article

Repost 0