Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réunion de famille dans l'ouest

Le cinéma américain est sans doute le meilleur au monde. Mais dans l'esprit de tous ses amateurs -en particulier en France et en Europe- il est synonyme de grandes productions (péplums, films catastrophes ou de SF), de cinéma d'aventures (historiques ou contemporains) ou de policiers au suspens rondement entretenu. Rares sont les films américains plus intimistes dont l'intérêt ne se situe ni dans les effets spéciaux nécessitant un budget colossal ni dans les courses poursuites de voitures effrénées dans les rues escarpées de San Francisco ou de New-York. «Un été à Osage County» est un film rarissime de ce point de vue là. Il raconte tout simplement l'histoire d'une famille américaine moyenne au fin fond de l'Oklahoma. Il s'agit de l'adaptation d'une pièce de théâtre de Tracy Letts.

Le résumé du film


Suite à la disparition de Beverly Weston, sa famille se réunit autour de sa veuve dans la maison familiale à l'occasion de son enterrement . Dès lors, les secrets de famille savamment tenus secrets au cours des années sont révélés. Les querelles entre les différents membres de la famille ne tardent pas à apparaître.

L'histoire


Beverly weston est un ex-universitaire qui vit une retraite paisible dans sa maison de la petite ville d'Osage dans le compté éponyme de l'Oklahoma. Il vit avec sa femme Violet qui est atteinte d'un cancer de la bouche.
La soixantaine passée, le vieux couple, semble-t-il miné par les habitudes, est en bout de course. La maladie de Violet semble perturber fortement le vieux Beverly qui s'est réfugié dans l'alcool.

Le film commence par l'embauche par Beverly d'une jeune servante d'origine indienne afin d'aider Violet dans ses tâches ménagères rendues nettement moins aisées du fait de sa maladie. Peu de temps après, Beverly disparait dans la nature.

Violet appelle aussitôt ses filles à la rescousse. Le couple a eu 3 filles dont une seule, encore célibataire, Ivy, est restée près de ses parents. Les 2 autres, Barbara et Karen ont eu des destins différents, loin du cocon familial. Lorsque les filles et leurs familles sont sur place, la Police locale découvre le corps sans vie de Beverly qui s'est suicidé dans un étang. La réunion de famille se transforme alors en funérailles. Dès lors, la proximité délie les langues. Les secrets et les petites rancœurs savamment enfouis et camouflés au cours des décennies vont ré-émerger et semer la zizanie dans la famille. Comment vont réagir les uns et les autres à cette série d'épreuves de la vie?

Mon avis


Ce film qui sent bon le terroir et la country, réunit une distribution formidable.
Meryl Streep tout d'abord dans le rôle de la veuve malade qui a eu une enfance pénible et une vie particulièrement dure et difficile aux côtés de son mari. On ne présente plus la star américaine qui multiplie les excellentes interprétations et les rôles les plus divers et variés. Ce qui est remarquable chez ce monstre sacré du cinéma américain d'aujourd'hui, c'est l'évantail extraordinaire de son répertoire. Elle enchaine les comédies (le Diable s'habille en Prada, Mama Mia...) comme les rôles les plus dramatiques (celui-ci, Out of Africa ou Holocauste) avec une sobriété et un talent hors du commun. C'est certainement la marque des plus grands de pouvoir tout jouer avec un talent pareil. Ici, elle campe une jeune veuve à la santé autant physique que mentale vacillante. Femme diminuée certes mais qui reste tout de même une femme forte malgré tout et avec suffisamment de forces en tout cas malgré son cancer pour régler ses comptes avec ses filles et avec la vie. Tour à tour drôle, dure, émouvante et pitoyable, à la réflexion on peut se dire, qui d'autre que Méryl Streep aurait pu tenir ce rôle? Pas évident en effet de trouver actuellement une actrice de cette trempe.

Aux côtés de la star incontestée d'Hollywood actuellement, on retrouve avec bonheur la brillante Julia Roberts. Elle joue une femme mûre d'une quarantaine d'années, l’aînée de la famille Weston, mariée avec Bill Fordham interprété par Erwin Mc Gregor.
On retrouve le couple à un moment difficile de son existence puisque Barbara ne pardonne pas à son mari ses récentes infidélités. Ils ont une fille, jeune adolescente au physique déjà développée pour son age. Julia Roberts aussi est une grande star d'Hollywood. Ses rôles anciens lui ont valu une forte notoriété internationale. Ici, elle joue le rôle d'une femme mûre qui se retrouve à la disparition de son père en première ligne.

On apprend au cours du film que son père ne s'est jamais remis que sa fille aînée ait quitté la maison familiale pour rejoindre la ville. Sinon, Julia Roberts signe une interprétation sobre et parfaitement crédible du personnage de la fille aînée de la famille Weston sans être toutefois exceptionnelle.

Il y a plusieurs grands moments dans ce film. Le principal, lors de la scène du premier repas après l'enterrement du patriarche, lorsque toute la famille Weston se retrouve à table autour de la veuve. Meryl Streep nous offre alors un grand moment de cinéma à la fois drôle et émouvant lorsqu'elle se livre, sous l'emprise du cocktail détonnant alcool/médicaments, à une crise d'autorité et à une salve de critiques acerbes à l'encontre des membres de sa famille.

Sinon, "Un été à Osage County" est un film intimiste réussi qui dépeint sans prendre de gants la vie d'une famille américaine moyenne d'aujourd'hui. La chaleur omniprésente en ce mois d'aout dans un coin pommé de l'Amérique profonde participe à alourdir encore un plus l'atmosphère déjà plombée par les évènements dramatiques vécues par la famille Weston. Les personnages jouent une partition juste et crédible.

Un petit bémol peut être sur un scénario assez léger en définitive qui aurait mérité d'être un peu plus étoffé.
Le rôle de la servante indienne aurait également mérité un peu plus de développement même si l'histoire est focalisée sur la famille Weston exclusivement.
La fin du film est également un peu escamotée dans la mesure où un trop grand nombre d'incertitudes subsiste encore lorsque le rideau tombe.
On laisse d'ailleurs Violet Weston à la fin du film avec une grosse interrogation sur sa santé psychique. Un film qui sent bon l'arrière pays américain qui vaut principalement par la prestation remarquable de Meryl Streep mais est-ce une surprise?

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0